6 mois. Déjà !

Bonjour à tous, 

Après l’article de la semaine dernière sur Mamie, je tiens à remercier toutes les personnes qui m’ont soutenu dans ce douloureux moment.

Aujourd’hui, samedi 15 juin 2019 marque les 6 mois depuis mon départ de Charles-de-Gaulle pour Los Angeles le 15 décembre 2018. Je n’avais aucun plan en tête, aucune recherche de faite sur les Etats-Unis, seulement la première nuit de réservée. Jusqu’au dernier moment, je me suis demandée si Judith allait être là, si ce n’était pas un rêve ! Les trois semaines aux States ont été géniales, les américains vraiment adorables et bien sûr, le concert de Céline Dion, mon plus grand rêve réalisé !

Puis est venu l’Australie, 48h seule avant l’arrivée d’Ange, le temps de me poser et rattraper le jet lag. Tout s’est ensuite enchaîné à vitesse grand V. Je n’ai pas vu les 6 derniers mois passer ! Les galères financières, ne pas trouver de travail, mais jamais abandonner. 

Je n’avais pas de plan en arrivant ici, je ne savais pas si j’allais rester deux semaines ou plusieurs mois, la vraie liberté. On a découvert la ville de Sydney, on est tombées amoureuse de cette ville, qu’il a fallu quitter pour tenter notre chance sur Melbourne. Voilà maintenant presque 4 mois que nous sommes sur Melbourne, et nous avons officiellement un travail toutes les deux. Ange est caretaker ou “concierge”, et nettoie des appartements avant d’accueillir les clients, comme je faisais avant mon full-time. Son emploi du temps n’est pas fixe, mais l’argent va pouvoir renflouer un peu les caisses ! De mon côté, ce n’est pas facile de se lever pour aller au boulot, mais l’équipe est vraiment chouette, on est une vraie TEAM.

Assise avec de la musique classique dans les oreilles, dans la cuisine de notre appartement du 59ème étage, notre résidence depuis 2 semaines et pour les 3 prochaines (nous avons prolongé notre contrat à 650$/semaine), je suis heureuse d’être ici. J’ai une vue imprenable sur la ville de Melbourne, avec la mer à quelques kilomètres. Les plus curieux d’entre vous auront déjà eu un aperçu sur Instagram.

Ange profite de la salle de gym au 33ème pour faire du sport plusieurs fois par semaine, mais n’a pas réussi à me convaincre d’y aller !

 

Pas mal la piscine, non ?

Les jours de repos (j’ai du mal à vraiment me reposer, je pense souvent au travail et à mes clients, mais ça va un peu mieux…) me permettent de découvrir un peu plus l’Australie. 

Lundi dernier (10 juin), nous avons célébré l’anniversaire de la Reine (née le 21 avril by the way!), un jour férié (payé double pour Ange, et me permettant d’avoir un week-end de trois jours!) et j’en ai profité pour faire une excursion au parc national des Grampians, à 300km de Melbourne.

Tassée à l’arrière du bus remplis de chinois et d’indiens, mon dos et mon c*l s’en souviennent encore. Nous sommes partis à 8h du matin, et revenus à 21h le soir ! Au programme, quelques magnifiques points de vue, la pluie battante, puis le soleil, puis la pluie again ! Au retour, nous avons vu quelques kangourous, en liberté! Je remercie le guide pour ces belles photos de moi !

Je vous mets quelques photos 🙂

On a beau être en hiver, il fait globalement super beau ! 

J’ai choisi cette vie de voyage, et je ne regrette pas. Bien sûr que ma famille me manque, et surtout la bouffe française, mais j’aime tellement voyager. Je ne poste pas tous sur les réseaux sociaux, ni prend tout en photo, je préfère être immergée dans l’instant, parce qu’aucune photo au monde ne pourra représenter le moment présent. Parfois même les mots ne peuvent expliquer une émotion, un moment, un sentiment, et c’est mieux ainsi. 

Je vais tout de même continuer les articles, parce que ça me fait du bien de prendre quelques heures par semaine pour se poser, et repenser à tout ce qui s’est passé pendant la semaine, les petits moments qui nous ont fait rire, ou pleurer, après tout, nous sommes des humains ! 

Après bien une heure de chargement, et un wifi extrêmement long, je pense que je vais pouvoir publier cet article : Hourra ! 

Nous allons donc pouvoir aller visiter la gallerie d’art de Melbourne, c’est gratuit (on économise où on peut…). 

Bisous ❤ 

Advertisements

Mamie.

Mamie,

Celà fait un an jour pour jour que tu es partie. Je n’arrive toujours pas à m’en remettre. Tu me manques tellement.

Je te vois partout. Dans un jardin où les fleurs sont magnifiques, je t’imagines sur tes genoux en prendre soin. Je parle de toi tous les jours, et je sens ta présence, je sais que tu veilles sur moi, où que tu sois.

Je ne compte plus le nombre de fois où j’ai voulu t’appeler, comme on faisait chaque semaine, juste pour prendre des nouvelles. Il m’a fallu des mois pour pouvoir supprimer ton numéro de mon téléphone. Tu me parlais de jardin, et de la météo, et je te parlais boulot. Tu serais fière de moi mamie.

Et on prévoyait nos sorties shopping au super U, chez Armor-Lux pour une énième marinière, tu auras fini par avoir toutes les couleurs. J’y suis retournée tu sais, sans pouvoir y rester plus de quelques minutes avant de sentir les larmes monter.

Je me souviens aussi de tous ces bons petits plats préparés avec amour, avec saucisson et foie gras en entrée, sans oublier les concombres à la crème ! Réviser le bac dans ton salon, avec une tablette de chocolat Lindt blanc comme récompense. Nos soirées Thalassa, où tu tricotait, sans même regarder ce que tu faisais, toujours un pull de prévu par l’un des membres de la famille. Et ces après midi à décider quel pull on voulait, avant de commander la laine, et de passer la chercher à Lesneven chez Phildar. Il y a tellement de souvenirs avec toi, qui me reviennent sans cesse en tête.

Si tu savais le nombre de fois par jour où je dis à Ange “Mamie faisait comme ci, comme ça, je fais pareil”.

Il fait super beau aujourd’hui, c’est une journée qui se veut heureuse. Les arbres sont magnifiques, c’est une belle journée d’hiver.

J’irais à la plage cette après-midi voir l’océan, et déposer une orchidée, tes fleurs préférées.

Les dernières semaines ont été tellement dures, la date approchant et je ne pouvais rien y faire. Je l’ai redouté ce jour, on y est aujourd’hui, et je ne peux m’empêcher de pleurer.

Je pense tellement fort à toi, tu me manques.

Une pensée pour papi, grand-père et grand-mère, je vous aime fort.

Ta petite fille adorée, ou comme tu disais “ma grande”.

Un grand merci à tata pour cette belle photo !

Un grand merci à Ange pour ces magnifiques photos ❤

Semaine 3 (et 4?)

Bonjour à tous,

J’avais prévu d’écrire un article le week-end dernier, mais j’ai complétement zappé ! La semaine de travail est passé très vite et il faut bien avouer que je ne suis pas assez en forme le soir pour écrire un article. On se fait un petit résumé ?

Côté pro : tout se passe bien, les journées sont éprouvantes, mais l’ambiance est très agréable au sein de l’équipe. Je commence à sentir une routine qui s’installe, et chaque jour j’apprends de nouvelles choses. Les clients sont dans l’ensemble très gentils, bien sûr, ils y a des c*** comme partout ! Emelyn est absente du 31 mai au 5 juin, c’est donc moi qui suis en charge ! Je suis donc d’astreinte la nuit, ce qui consiste à répondre aux clients si ils sont coincés dehors par exemple (service facturé 150$ tout de même, dans ma poche!). Je m’habitue également à la conduite à gauche, pas toujours facile dans le centre-ville de Melbourne, mais ça se fait bien quand même ! Côté argent, je fais de mon mieux pour économiser un maximum et remettre le compte français à flot.

Cette semaine, je n’ai qu’un jour de repos, je compte bien en profiter pour faire la grasse matinée. Ah non! On déménage ! La surprise sera révélée la semaine prochaine, ou pour les curieux, sur Instagram @onebackpacklife !

Côté perso : Nous sommes à la troisième semaine dans l’auberge au centre-ville, la localisation est super top, à seulement 2 minutes du travail. Les weekends tant attendus passent à vitesse grand V, mais nous avons quand même le temps de les passer ensemble. Le week-end dernier, nous sommes allées au World Travel Expo sur les États-Unis, avec des billets d’avion à prix réduits, ainsi que de multiples compagnies de voyages organisés. Dommage de ne pas avoir assez d’argent, on serait bien parties en ballade !

L’hiver approchant (oui!oui! C’est le 1er juin!), la ville de Melbourne a organisé un marché hivernal aux couleurs européennes, on se croirait à Strasbourg. Il est également possible de louer un igloo pour 49$ par personne. Je vous montre des photos ?

Dimanche, nous avons visité le musée de la police de l’État de Victoria. Au programme, les arrestations les plus spectaculaires de la ville, gouvernée par des gangs au 19 ème siècle. Un musée gratuit et très intéressant !

Sinon cette semaine nous avons eu le jour le plus froid depuis 13 ans, avec 3.5 degrés ressentis !

Côté santé, j’ai attrapé cette semaine une infection à l’oeil gauche, qui m’a fait souffrir et un peu paniquer… J’ai donc appelé l’assurance et pris un rendez-vous chez le médecin (chinois!). Une consultation à 70$ et 20 dollars de médicaments plus tard, je dois envoyer tous les justificatifs à l’assurance.

La crème prescrite par le médecin à l’air de fonctionner, je vous tiendrai au courant 🙂

Bonne journée/nuit ! ❤

Semaine 2

Bonjour à tous,Des nouvelles ! J’espère que vous allez bien.J’ai donc fini ma deuxième semaine à plein temps, et je dois bien avouer, je suis HS ! Le moral est toujours au rendez-vous, mais les journées sont longues et fatiguantes. Je prends cependant de plus en plus mes marques, l’ambiance au travail est agréable, et j’ai une très bonne équipe !Ce midi, nous avons fait une petite réunion avec Emelyn pour voir comment se passait le travail pour moi, si j’étais à l’aise, les choses à améliorer, et les bonnes idées. Ça fait du bien d’avoir une manager qui prend le temps de savoir si tout va bien !Nous avons également de bonnes nouvelles pour Ange, qui après des semaines de recherche, a trouvé un temps partiel en cleaning pour un couple allemand-australien, dans des maisons de particuliers. On ne roulera pas sur l’or, mais c’est déjà quelque chose, et ça lui remonte le moral ! Elle a également posé une annonce sur Gumtree proposant des cours de français, et a déjà 3 clients !Notre auberge est plutôt agréable, ça change la vie d’avoir une cuisine, et on économise vraiment beaucoup !Dimanche, nous sommes allées faire du shopping, et j’ai acheté une nouvelle montre (m’étant fait volée la mienne dans les douches de l’auberge…), ainsi qu’un jean Levis pour seulement 30$ !Hier, deuxième jour de repos, l’alarme incendie a retenti, pendant notre sieste ! Il nous a fallu sortir dans le froid, et après quelques minutes, la voie était libre !Comme vous pouvez sûrement vous en rendre compte, je reprends peu à peu un rythme de vie plus soutenu, et je n’ai plus vraiment le temps, ni l’inspiration d’écrire de nouveaux articles. Je mets cependant régulièrement des photos sur Instagram, que je vous invite à regarder !D’ailleurs, j’ai commencé à rédiger cet article hier, et je viens de me rendre compte qu’il était resté en brouillon…Aujourd’hui, c’est le jour de paie, tant attendu ! Il faut dire que cela fait du bien à mon compte bancaire qui était un peu dans le rouge ces dernières semaines 😅Bonne journée à tous ! ❤

Semaine 1 en full-time

Bonjour à tous,

J’espère que vous allez bien!

Celà fait une semaine que j’ai commencé à travailler, je vous fait un petit résumé ?

Ok. C’est la première fois que je travaille de 9h à 18h, ça change des shifts en hôtellerie (typiquement 7h-15h ou 15h-minuit)… Le plus dur reste donc se lever à 7h30 après 5 mois de grasses matinées ! Une fois debout, ça va 🙂

Cette semaine, nous étions à South Yarra, il fallait donc prendre le tramway (25min) pour se rendre au boulot. Mais nous déménageons aujourd’hui (dimanche) pour le centre ville, à 10min à pied du boulot ! Et en plus, les transports sont gratuits dans le centre ville !

Les journées sont très physiques, plus besoin d’aller à la salle de sport (c’est pas comme si j’y allais de toute façon 😂).

En arrivant, je contrôle la propreté des bureaux, cuisines et toilettes. Ensuite je dois m’assurer que toutes les clés des 24 appartements sont au bureau, sinon je dois contacter mon équipe de cleaners pour savoir qui a les clés.

Pour chaque appartement il y a trois clés : les clés pour ceux qui accueillent les clients (Host), qui sont bien souvent les mêmes que ceux qui nettoient, les clés pour le ménage (cleaner) et les clés pour les clients (guest). Ça en fait des clés !

Je regarde ensuite le planning et prépare les clés du jour. Il faut bien faire attention de ne pas en oublier, ce qui m’obligerait à revenir au bureau avant de retourner en ville. Et bien sûr, c’est arrivé cette semaine. J’ai oublié une clé, m’en suis rendue compte une fois en ville, et j’ai dû revenir, ce qui m’a pris 30min de ma journée pour une seule clé !

Viens ensuite la tournée du linge propre. Les sacs (IKEA) sont préparés la veille avec le linge nécessaire pour chaque appartement (ils sont tous différents), et les “amenities”. (sachets de thé, capsules de café, produits de nettoyage manquants…). Je vérifie que tout est bon et me voilà à conduire (à gauche!) dans le centre ville de Melbourne.

C’est tout une affaire ! Le centre ville est limité à 40km/h, avec des feux, des piétons, et des règles de conduite seulement à Melbourne.

Un exemple : vous arrivez à une intersection, et vous voulez tourner à droite. Naturellement, vous vous déportez sur la file de droite avec votre clignotant à droite, non ?

Et bien, à Melbourne, on se met sur la file de gauche avec le clignotant à droite ! On d’avance tranquillement dans une file à gauche avec un cédez le passage, on attend patiemment que le feu passe au rouge, tout ça au milieu de l’intersection avec les trams qui passent et les piétons partout, et une fois que c’est orange brûlant-rouge, on tourne ! Ouais, je trouve ça bizarre aussi, mais c’est comme ça ici ! Si vous avez compris mon explication, chapeau !

Nous avons 6 bâtiments différents en centre ville, et nous y retrouvons à chaque fois les cleaners. A chaque arrêt, on se gare en vrac sur le trottoir, en priant de ne pas prendre une amende (vive Melbourne!), on donne le linge propre, les clés et les formulaires d’arrivée aux cleaners, et on attend qu’ils montent dans l’appartement, et redescendent avec le linge sale. Ensuite, on peut changer de bâtiment.

Si vous me connaissez bien, je peux quelques fois être un peu tète en l’air. Mardi, deuxième jour, je fais la tournée seule, je donne le linge propre et tout le bordel, et je pars, en oubliant d’attendre le linge sale. Bien sûr, je m’en rends compte une fois au bureau, après 50 messages de ma cleaner, je suis bonne pour y retourner !

C’est pas grave, c’est comme ça que l’on apprend non ?

Je rentre au parking, et je décharge le linge sale.

Il est environ midi quand je rentre de ma tournée, et c’est l’heure de la pause déjeuner (1h de pause). Bon c’est pas forcément une pause, parce que mon téléphone n’arrête pas de vibrer, entre les messages d’Emelyn, et les différents groupes WhatsApp avec les cleaners, Emelyn et moi…

Et puis aussi les clients qui arrivent plus tôt, il faut être flexible, c’est le moins que l’on puisse dire !

Tous les jours, mon planning est différent. Parfois j’ai des arrivées, parfois non. Nous avons aussi l’aide d’un employé du parking sous terrain, Munawar, qui aide à décharger le linge et préparer les sacs pour le lendemain, ce qui allège considérablement mon planning !

L’après midi est rythmé par les messages d’Emelyn. En général, je me rends dans les appartements faire de petites réparations, rencontrer le plombier, mettre à jour des fichiers.

Je fais des millions d’aller retour par jour, je connais maintenant le tramway par cœur ! C’est très fatiguant. Dès que je monte au bureau, c’est pour redescendre aussitôt, parce qu’Emelyn a besoin de quelque chose en ville. Du coup, je ne peux pas me poser trois secondes.

Ensuite vient le soir, et vers 17h, je dois “fermer l’espace”, c’est à dire nettoyer les cuisines, toilettes et espaces communs, mettre en marche le lave vaisselle… Puis, ma journée de termine vers 18h-18h30.

Cependant, il est possible que j’ai des arrivées hors de mes heures de travail, ce qui rallonge ma journée !

Ce travail, malgré le fait d’être physique, demande d’être flexible, et d’avoir surtout de la batterie sur son téléphone 😂

Au fur et à mesure, je suis plus à l’aise, et avec cette super équipe de cleaners, qui m’aident à la moindre question, je suis très heureuse ! Il va maintenant falloir économiser un maximum, pour remettre mes finances en ordre.

C’est aussi agréable de faire quelque chose de sa journée, plutôt que de s’ennuyer dans son lit.

Mais on apprécie également les weekends, qui nous permettent de se balader, de découvrir de nouvelles expositions (je vous invite d’ailleurs à suivre mes stories Instagram!), et de faire la grasse matinée !

Aujourd’hui, c’est le déménagement pour le centre ville, un petit pincement au cœur en quittant notre auberge, où nous avons passé les deux derniers mois, tout de même !

Mais c’est une nouvelle aventure qui commence !

Aujourd’hui, nous allons au marché de Melbourne, on espère qu’il sera mieux que celui de Docklands.

Je vous fait plein de bisous ❤