Semaine 3 (et 4?)

Bonjour à tous,

J’avais prévu d’écrire un article le week-end dernier, mais j’ai complétement zappé ! La semaine de travail est passé très vite et il faut bien avouer que je ne suis pas assez en forme le soir pour écrire un article. On se fait un petit résumé ?

Côté pro : tout se passe bien, les journées sont éprouvantes, mais l’ambiance est très agréable au sein de l’équipe. Je commence à sentir une routine qui s’installe, et chaque jour j’apprends de nouvelles choses. Les clients sont dans l’ensemble très gentils, bien sûr, ils y a des c*** comme partout ! Emelyn est absente du 31 mai au 5 juin, c’est donc moi qui suis en charge ! Je suis donc d’astreinte la nuit, ce qui consiste à répondre aux clients si ils sont coincés dehors par exemple (service facturé 150$ tout de même, dans ma poche!). Je m’habitue également à la conduite à gauche, pas toujours facile dans le centre-ville de Melbourne, mais ça se fait bien quand même ! Côté argent, je fais de mon mieux pour économiser un maximum et remettre le compte français à flot.

Cette semaine, je n’ai qu’un jour de repos, je compte bien en profiter pour faire la grasse matinée. Ah non! On déménage ! La surprise sera révélée la semaine prochaine, ou pour les curieux, sur Instagram @onebackpacklife !

Côté perso : Nous sommes à la troisième semaine dans l’auberge au centre-ville, la localisation est super top, à seulement 2 minutes du travail. Les weekends tant attendus passent à vitesse grand V, mais nous avons quand même le temps de les passer ensemble. Le week-end dernier, nous sommes allées au World Travel Expo sur les États-Unis, avec des billets d’avion à prix réduits, ainsi que de multiples compagnies de voyages organisés. Dommage de ne pas avoir assez d’argent, on serait bien parties en ballade !

L’hiver approchant (oui!oui! C’est le 1er juin!), la ville de Melbourne a organisé un marché hivernal aux couleurs européennes, on se croirait à Strasbourg. Il est également possible de louer un igloo pour 49$ par personne. Je vous montre des photos ?

Dimanche, nous avons visité le musée de la police de l’État de Victoria. Au programme, les arrestations les plus spectaculaires de la ville, gouvernée par des gangs au 19 ème siècle. Un musée gratuit et très intéressant !

Sinon cette semaine nous avons eu le jour le plus froid depuis 13 ans, avec 3.5 degrés ressentis !

Côté santé, j’ai attrapé cette semaine une infection à l’oeil gauche, qui m’a fait souffrir et un peu paniquer… J’ai donc appelé l’assurance et pris un rendez-vous chez le médecin (chinois!). Une consultation à 70$ et 20 dollars de médicaments plus tard, je dois envoyer tous les justificatifs à l’assurance.

La crème prescrite par le médecin à l’air de fonctionner, je vous tiendrai au courant 🙂

Bonne journée/nuit ! ❤

Semaine 2

Bonjour à tous,Des nouvelles ! J’espère que vous allez bien.J’ai donc fini ma deuxième semaine à plein temps, et je dois bien avouer, je suis HS ! Le moral est toujours au rendez-vous, mais les journées sont longues et fatiguantes. Je prends cependant de plus en plus mes marques, l’ambiance au travail est agréable, et j’ai une très bonne équipe !Ce midi, nous avons fait une petite réunion avec Emelyn pour voir comment se passait le travail pour moi, si j’étais à l’aise, les choses à améliorer, et les bonnes idées. Ça fait du bien d’avoir une manager qui prend le temps de savoir si tout va bien !Nous avons également de bonnes nouvelles pour Ange, qui après des semaines de recherche, a trouvé un temps partiel en cleaning pour un couple allemand-australien, dans des maisons de particuliers. On ne roulera pas sur l’or, mais c’est déjà quelque chose, et ça lui remonte le moral ! Elle a également posé une annonce sur Gumtree proposant des cours de français, et a déjà 3 clients !Notre auberge est plutôt agréable, ça change la vie d’avoir une cuisine, et on économise vraiment beaucoup !Dimanche, nous sommes allées faire du shopping, et j’ai acheté une nouvelle montre (m’étant fait volée la mienne dans les douches de l’auberge…), ainsi qu’un jean Levis pour seulement 30$ !Hier, deuxième jour de repos, l’alarme incendie a retenti, pendant notre sieste ! Il nous a fallu sortir dans le froid, et après quelques minutes, la voie était libre !Comme vous pouvez sûrement vous en rendre compte, je reprends peu à peu un rythme de vie plus soutenu, et je n’ai plus vraiment le temps, ni l’inspiration d’écrire de nouveaux articles. Je mets cependant régulièrement des photos sur Instagram, que je vous invite à regarder !D’ailleurs, j’ai commencé à rédiger cet article hier, et je viens de me rendre compte qu’il était resté en brouillon…Aujourd’hui, c’est le jour de paie, tant attendu ! Il faut dire que cela fait du bien à mon compte bancaire qui était un peu dans le rouge ces dernières semaines 😅Bonne journée à tous ! ❤

Semaine 1 en full-time

Bonjour à tous,

J’espère que vous allez bien!

Celà fait une semaine que j’ai commencé à travailler, je vous fait un petit résumé ?

Ok. C’est la première fois que je travaille de 9h à 18h, ça change des shifts en hôtellerie (typiquement 7h-15h ou 15h-minuit)… Le plus dur reste donc se lever à 7h30 après 5 mois de grasses matinées ! Une fois debout, ça va 🙂

Cette semaine, nous étions à South Yarra, il fallait donc prendre le tramway (25min) pour se rendre au boulot. Mais nous déménageons aujourd’hui (dimanche) pour le centre ville, à 10min à pied du boulot ! Et en plus, les transports sont gratuits dans le centre ville !

Les journées sont très physiques, plus besoin d’aller à la salle de sport (c’est pas comme si j’y allais de toute façon 😂).

En arrivant, je contrôle la propreté des bureaux, cuisines et toilettes. Ensuite je dois m’assurer que toutes les clés des 24 appartements sont au bureau, sinon je dois contacter mon équipe de cleaners pour savoir qui a les clés.

Pour chaque appartement il y a trois clés : les clés pour ceux qui accueillent les clients (Host), qui sont bien souvent les mêmes que ceux qui nettoient, les clés pour le ménage (cleaner) et les clés pour les clients (guest). Ça en fait des clés !

Je regarde ensuite le planning et prépare les clés du jour. Il faut bien faire attention de ne pas en oublier, ce qui m’obligerait à revenir au bureau avant de retourner en ville. Et bien sûr, c’est arrivé cette semaine. J’ai oublié une clé, m’en suis rendue compte une fois en ville, et j’ai dû revenir, ce qui m’a pris 30min de ma journée pour une seule clé !

Viens ensuite la tournée du linge propre. Les sacs (IKEA) sont préparés la veille avec le linge nécessaire pour chaque appartement (ils sont tous différents), et les “amenities”. (sachets de thé, capsules de café, produits de nettoyage manquants…). Je vérifie que tout est bon et me voilà à conduire (à gauche!) dans le centre ville de Melbourne.

C’est tout une affaire ! Le centre ville est limité à 40km/h, avec des feux, des piétons, et des règles de conduite seulement à Melbourne.

Un exemple : vous arrivez à une intersection, et vous voulez tourner à droite. Naturellement, vous vous déportez sur la file de droite avec votre clignotant à droite, non ?

Et bien, à Melbourne, on se met sur la file de gauche avec le clignotant à droite ! On d’avance tranquillement dans une file à gauche avec un cédez le passage, on attend patiemment que le feu passe au rouge, tout ça au milieu de l’intersection avec les trams qui passent et les piétons partout, et une fois que c’est orange brûlant-rouge, on tourne ! Ouais, je trouve ça bizarre aussi, mais c’est comme ça ici ! Si vous avez compris mon explication, chapeau !

Nous avons 6 bâtiments différents en centre ville, et nous y retrouvons à chaque fois les cleaners. A chaque arrêt, on se gare en vrac sur le trottoir, en priant de ne pas prendre une amende (vive Melbourne!), on donne le linge propre, les clés et les formulaires d’arrivée aux cleaners, et on attend qu’ils montent dans l’appartement, et redescendent avec le linge sale. Ensuite, on peut changer de bâtiment.

Si vous me connaissez bien, je peux quelques fois être un peu tète en l’air. Mardi, deuxième jour, je fais la tournée seule, je donne le linge propre et tout le bordel, et je pars, en oubliant d’attendre le linge sale. Bien sûr, je m’en rends compte une fois au bureau, après 50 messages de ma cleaner, je suis bonne pour y retourner !

C’est pas grave, c’est comme ça que l’on apprend non ?

Je rentre au parking, et je décharge le linge sale.

Il est environ midi quand je rentre de ma tournée, et c’est l’heure de la pause déjeuner (1h de pause). Bon c’est pas forcément une pause, parce que mon téléphone n’arrête pas de vibrer, entre les messages d’Emelyn, et les différents groupes WhatsApp avec les cleaners, Emelyn et moi…

Et puis aussi les clients qui arrivent plus tôt, il faut être flexible, c’est le moins que l’on puisse dire !

Tous les jours, mon planning est différent. Parfois j’ai des arrivées, parfois non. Nous avons aussi l’aide d’un employé du parking sous terrain, Munawar, qui aide à décharger le linge et préparer les sacs pour le lendemain, ce qui allège considérablement mon planning !

L’après midi est rythmé par les messages d’Emelyn. En général, je me rends dans les appartements faire de petites réparations, rencontrer le plombier, mettre à jour des fichiers.

Je fais des millions d’aller retour par jour, je connais maintenant le tramway par cœur ! C’est très fatiguant. Dès que je monte au bureau, c’est pour redescendre aussitôt, parce qu’Emelyn a besoin de quelque chose en ville. Du coup, je ne peux pas me poser trois secondes.

Ensuite vient le soir, et vers 17h, je dois “fermer l’espace”, c’est à dire nettoyer les cuisines, toilettes et espaces communs, mettre en marche le lave vaisselle… Puis, ma journée de termine vers 18h-18h30.

Cependant, il est possible que j’ai des arrivées hors de mes heures de travail, ce qui rallonge ma journée !

Ce travail, malgré le fait d’être physique, demande d’être flexible, et d’avoir surtout de la batterie sur son téléphone 😂

Au fur et à mesure, je suis plus à l’aise, et avec cette super équipe de cleaners, qui m’aident à la moindre question, je suis très heureuse ! Il va maintenant falloir économiser un maximum, pour remettre mes finances en ordre.

C’est aussi agréable de faire quelque chose de sa journée, plutôt que de s’ennuyer dans son lit.

Mais on apprécie également les weekends, qui nous permettent de se balader, de découvrir de nouvelles expositions (je vous invite d’ailleurs à suivre mes stories Instagram!), et de faire la grasse matinée !

Aujourd’hui, c’est le déménagement pour le centre ville, un petit pincement au cœur en quittant notre auberge, où nous avons passé les deux derniers mois, tout de même !

Mais c’est une nouvelle aventure qui commence !

Aujourd’hui, nous allons au marché de Melbourne, on espère qu’il sera mieux que celui de Docklands.

Je vous fait plein de bisous ❤

Des nouvelles !

Bonjour à tous,Pour ceux qui ne seraient pas encore au courant, ça y est, j’ai décroché mon full-time job à Melbourne !Je commence dès demain matin, et le stress commence à monter…Que s’est il passé ?Vendredi, j’ai eu mon entretien avec la direction, et après 1h de discussion, c’était dans la poche. J’ai reçu mon contrat dans la foulée, que je signerai sûrement demain. C’est un 38h, plutôt bien payé !Samedi, c’était le 4th of May, le jour international de Star Wars. Au centre ville, nous avons pu prendre des photos avec les personnages clés de la saga. La pluie a essayé de nous gâcher le moment, mais n’a pas réussi à nous faire déguerpir ! L’impression de retourner en enfance, avec à la clé une barbe à papa pour Ange.Voici quelques photos :Ensuite, il a fallu faire du shopping pour trouver des vêtements un peu plus classe que ma panoplie de voyageuse minimaliste. Adieu t-shirts, tongs et jogging… Mais je peux garder mon jean, youpi ! Le dress code se veut smart casual, en gros un joli haut et jean baskets :)Dimanche, c’était le jour du marché. Noté 3.8/5 (pas assez satisfaisant pour Ange, c’est minimum 4.5), on tente notre chance tout de même. En arrivant sur place, c’est un peu désert… Quelques stands de bijoux, une petite boulangerie (avec de délicieux beignets !), un stand de fringues vintage. Comme à chaque fois que nous sommes à Docklands, il pleut. Nous nous réfugions à l’intérieur du centre commercial, ouvert même le dimanche !Il y a un magasin de souvenirs, et j’achète un diffuseur naturel, fait main, que j’appellerai Pod. Bienvenue dans la famille 🙂

N’est-il pas trop mignon ?
Ce nouveau travail implique un déménagement prochain pour le centre ville, afin d’être proche du travail, et de pouvoir ouvrir aux clients qui auraient oublié leurs clés à l’intérieur (service facturé 150$, ça fait mal!).En ce qui concerne le site internet, je ne pense pas continuer avec les articles tous les jours, le contenu ne serait pas intéressant… J’ai l’idée d’en faire un par semaine, résumant les petites anecdotes au boulot, les clients rigolos, et nos weekends avec Ange :)Bien sûr, je continuerai les stories sur Instagram, pour ceux qui ne me suivent pas encore, un seul endroit : @onebackpacklife !C’est le début d’un nouveau chapitre, et après 5 mois sans se lever, ça va être compliqué !En attendant, au dodo ! Bonne nuit ❤

1er – 2 Mai 2019

1er mai 2019 :

Bonjour à tous,

Aujourd’hui, c’est la fête du travail en France, donc jour férié, mais en Australie, c’est Shopthecity, une journée réservée au shopping, avec des offres et des promotions très intéressantes, seulement aujourd’hui !

Avec Ange, on a prévu d’aller faire un peu de lèche vitrine, histoire de savoir si ça vaut vraiment le coup cette journée. Effectivement, c’est plutôt intéressant !

Malheureusement, nous n’aurons pas vraiment le temps pour du shopping (notre compte en banque nous remercie !), la journée étant ponctuée de check-ins…

De plus, nous avons rendez vous ce soir avec Ali et Ian, nos deux réceptionnistes à l’auberge de South Yarra. À force de se voir très régulièrement, des amitiés voient le jour !

Nous avons donc rendez vous à 17h dans un pub irlandais, au milieu d’un centre commercial. C’est comme ça, même dans les centres commerciaux, on peut picoler ici 😂

Nous passons une excellente soirée, légèrement interrompue par une arrivée client vers 20h, nous nous dirigeons ensuite vers un autre bar qui fait également karaoké. C’est à ce moment là qu’Ali nous abandonne, pour aller retrouver des amis à lui, sans nous donner vraiment plus d’explications… C’est un peu moyen, mais on rigole bien avec Ian, et on chante à tue-tête sur le karaoké. Ça fait du bien de sortir un peu et de voir de nouvelles têtes 🙂

Comme un gentleman, Ian nous ramène jusqu’à l’auberge, pour être sûr que nous sommes bien rentrées.

Allez, au dodo ! ❤


2 mai 2019 :

Ah, ça y est, j’ai des check-ins tous les jours, ça va faire du bien à mon compte en banque ! En récupérant les clés aujourd’hui, Emelyn me demande si je suis disponible demain pour rencontrer sa sœur, qui a l’air d’être la Big Boss ! J’ai un peu peur, mais si je veux ce boulot, il va bien falloir que je la rencontre, non ?

Ma journée n’est pas idéale : 3 arrivées, 3 heures différentes : 15h, 20h30 et 23h30…

Ce n’est pas grave, au moins je gagne de l’argent, et qui sait, la semaine prochaine, je serais peut être en full time ?!

Sinon à part notre petite routine, il ne se passe pas grand chose d’intéressant. Le temps change vraiment souvent ici, on passe de 14 degrés à 25 degrés le lendemain, mais dans l’ensemble, comme diraient les locaux, c’est un bel automne.

Il y a un seul truc qui nous manque, c’est la bouffe française. On va pas se mentir, la nourriture ici, même si on est dans la ville où la nourriture est connue pour être la meilleure du pays, on est bien loin de notre gastronomie française !

Une question trotte dans la tête : est ce que je vais être capable de rester en Australie encore plusieurs mois avec ce genre de nourriture ? Rien n’est moins sûr 😂

En attendant, je vous fais de gros bisous, et je vous tient au courant pour le poste !

Bonne nuit ❤