Ma capsule wardrobe.

Bonjour à tous,

Mon article “Suis-je toujours minimaliste? Mes indispensables de voyage!” vous ayant plu, j’ai décidé de vous parler de ma garde-robe minimaliste!

Depuis que j’ai décidé de voyager en bagage cabine seulement, la place y est limitée. C’était donc un challenge personnel de prendre le nécessaire, pour pouvoir résister aux quatre saisons, et faire différentes activités (aller à la plage, sortir boire un verre, chiller en auberge, travailler…).

Si vous avez lu l’article “Le contenu de mon sac à dos“, vous avez dû vous rendre compte que certains vêtements ont changés, mais pas de beaucoup, je me suis seulement ajustée à la météo australienne (l’été chaud et l’hiver qui arrive), et à mes besoins (nouveau travail).

Lorsque je choisis de nouveaux vêtements, j’essaie (dans la mesure du possible, tout en restant bienveillante avec moi-même), de choisir des vêtements de qualité plutôt que des vêtements peu cher mais qui vont se déformer au premier lavage. Bien sûr, ce n’est pas toujours possible, souvent pour des raisons financières principalement. On verra dans quel cas un peu plus tard dans l’article.

Je vais parler en chiffres (combien de vêtements je possède dans chaque catégorie), mais il est important de ne pas vous comparer à ce que je possède. Le nombre que je possède correspond à mes besoins et à ma définition du minimalisme (vivre avec un sac de 40L et c’est tout, pour être libre de voyager où je veux!), mais pas forcément à la vôtre. Chacun est libre d’avoir autant d’objets qu’il veut, il n’y a pas de règles, comme avoir 100 objets et pas plus pour être un “vrai” minimaliste. Pour être honnête, je n’avais pas compté le nombre total de vêtements avant aujourd’hui, mais je savais que peu importe ce nombre, j’étais heureuse avec lui.


On commence ? 

Les hauts :

    • T-shirts (3): pour ceux qui me connaissent le mieux, vous savez que j’adore les débardeurs, tout simplement parce que j’aime beaucoup mes épaules et je me sens à l’aise en débardeur!
      De gauche à droite : mon t-shirt préféré, commandé il y a un an sur internet, pour soutenir une de mes youtubeuses préférées Psychotraveller ! Au milieu, un t-shirt acheté chez Target à la va-vite, pour remplacer un autre, qui était vraiment trop détendu… Ce n’était pas le meilleur achat, car il est déjà déformé, mais je n’ai pas besoin de le changer tout de suite, alors je le garde ! Le dernier, un achat d’il y a plusieurs années, aucune idée quand, mais il est toujours aussi beau ! Il a perdu quelques boutons, mais ça fait son charme !

IMG_20190805_150035

    • Les hauts de travail (2) : Avec mon nouveau travail ici, j’échappe au traditionnel uniforme chemise blanche – pantalon à pinces noir ! Le dress code est casual-formal, un jean et un petit haut font très bien l’affaire! Au moment d’acheter mes tenues, je n’avais pas vraiment d’argent, alors je suis allée chez Target. Résultat : deux hauts pour 45$ dollars, une affaire oui, mais au prix de vêtements avec des finitions pas tip top, en matière synthétique (bonjour l’éléctricité statique!!!). Je ne vais cependant pas les changer, je suis déjà à mi-contrat, et je survis très bien! Je les donnerai à recycler en partant de l’Australie 🙂
  • IMG_20190805_150108
    • T-shirts à manches longues (2) : Je n’ai jamais aimé porter de manches longues, j’ai toujours les manches retroussées 🙂 Mais quand arrive l’hiver, les t-shirts ne suffisent plus ! Celui de gauche, je l’ai récupéré au Moomba Festival en mars dernier, il est beaucoup trop grand (2XL), mais tellement confortable! Je le mets également pour sortir, il me fait sentir bien dans ma peau, et c’est le principal, non ? Le deuxième vient de chez Kathmandu, mon magasin préféré en Océanie! Tout en mérino, il est très respirant et ne tient ni trop chaud, ni trop froid!

IMG_20190805_150050

    • Les pulls/cardigans (3) : J’ai tout le temps chaud. Je n’ai donc pas besoin de beaucoup me couvrir, même si il fait froid dehors. C’est pratique quand on ne veut pas prendre trop d’habits dans son sac, mais quand il fait 35° dehors, c’est une autre histoire ! J’avais emmené une vieille veste, qui s’est trouée en arrivant aux Etats-Unis, que j’ai remplacée, et un cardigan (le noir). Mes besoins ayant évolués avec mon nouveau travail, j’ai acheté un cardigan bleu (chez Kathmandu, en mérino).

IMG_20190805_151121

    • Et quand il fait plus froid ? (2) J’ai acheté il y a deux ans, en Nouvelle-Zélande, un super manteau 5-en-1. Il y a une doudoune avec manches amovibles, et une partie k-way. 5-en-1? Hé oui!
      Sûrement l’un de mes meilleurs achats! C’est également ça le minimalisme : privilégier la qualité des vêtements, même si c’est un peu plus cher, mais ça dure plus longtemps! Et c’est encore mieux si on peut utiliser un même vêtement dans plusieurs situations 🙂

      • Doudoune sans manches
      • Doudoune avec manches – mon choix de tous les jours
      • Doudoune sans manches avec k-way (un peu bizarre j’avoue)
      • Doudoune avec k-way (quand le vent est vraiment fort à Melbourne)
      • K-way uniquement.

IMG_20190805_151321

    • Les bas (5) : J’ai commencé mon périple avec un seul jean noir, un short et un pantalon de yoga. J’ai acheté pour mon travail, et après m’être rendue compte qu’un seul jean pour l’hiver, ça serait peut-être un peu compliqué, un jean bleu foncé. Cet été, lorsque nous étions à Sydney, j’ai trouvé dans un magasin de seconde-main une super salopette ! C’est toujours mieux d’acheter de seconde-main, dans la mesure du possible 🙂

IMG_20190805_150721

    • Les sous-vêtements/maillot de bain (2) : Je n’aime pas porter des chaussettes, je préfère vraiment être pieds nus. Malheureusement, quand il fait 3° dehors, les flip flop, c’est pas très adapté 😀 J’ai donc racheté quelques paires. Je ne vais pas vous donner plus de détails sur mes sous-vêtements, on se connaît à peine :P. Au total, 8 sous-vêtements, et 6 paires de chaussettes. Côté maillot de bain, un seul me suffit, avec son t-shirt anti-UV (le soleil est vraiment méchant en Océanie, avec ma belle peau de rousse qui brûle au soleil!)

IMG_20190805_151554

    • Les chaussures (2) : 2 paires, et c’est tout. La marque ? Xero Shoes, spécialistes de chaussures “bare-foot”, ou “nus pieds”, grâce à des semelles de 3mm, qui sont excellentes pour faire travailler correctement vos pieds, sans les emprisonner dans des chaussures. GAME CHANGER ! Je peux les porter dans toutes les occasions, et je les adore ! ❤

IMG20190805152446


On récapitule ?

IMG_20190805_152322

En regardant cette photo, un sentiment de fierté énorme rempli mon coeur. En commençant cette démarche il y a un peu plus d’un an, je ne m’attendais pas à atteindre ce résultat! Combien de vêtements je possède ? 18. Avec les sous-vêtements ? 21. Non, je ne vais pas compter chaque culotte, mais plutôt groupe par groupe. Avec les chaussures ? 23. C’est mon âge, est-ce un signe ?

Pour ceux qui se demandent où est mon pyjama ? Secret.

Avec ce nombre (qui n’importe peu, du moment que je sois confortable avec ce que j’ai, et que je ne manque de rien), je peux m’habiller pour toutes les saisons, de la plage à 35° à l’hiver à 3°, que ce soit pour travailler où pour faire de la méditation, j’ai ce dont j’ai besoin, ni plus, ni moins, et j’en suis ravie. Et tout rentre dans mon sac : Pari réussi !

Et vous, êtes-vous heureux avec ce que vous possèdez ?

Published by

Catherine

Passionnée par le voyage et le minimalisme, je vous raconte mes aventures sur mon site internet : http://www.onebackpacklife.com

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s